RSS Facebook Twitter
sourire
 

Et si ça repartait ?

Pour faire une belle remontée il faut repartir de bien bas, c’est impératif !
« Le moral des Français est tombé à son niveau le plus bas en une vingtaine d’années, seules 30% des personnes interrogées se disent « optimistes » pour l’avenir …Le pessimisme culmine chez les sympathisants de l’UDI (83%) » selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France de janvier 2014.
Quelques bonnes nouvelles pour arrêter de nous auto-flageller :
13 oct. 2014 – Le Prix Nobel d’économie a été attribué au Français Jean Tirole.
L’académie suédoise a décerné, le 9 octobre 2014, le prix Nobel de littérature à Patrick Modiano
Des bons chiffres pour l’économie.
Le baril de pétrole a baissé de moitié à 50 $, ce qui permet un gain de pouvoir d’achat inespéré pour nous et nos voisins européens et un déficit du commerce extérieur un peu moins abyssal. Cette baisse étant due à un surplus de production, il n’y a pas de pénurie d’énergie en vue, ça pourrait donc durer.
L’Euro en baisse devrait favoriser nos exportations.
Les taux d’intérêts voisins de zéro ne vont pas trop peser sur nos nouvelles dettes.
Des mesures et réformes
Enfin, des mesures pour favoriser la compétitivité et donc les vrais emplois sont entrées en application au 1er janvier. Les lois « Macron », qui sans transcender peuvent apporter leur petit mieux.
Un vrai bon ennemi
qui, en nous touchant au cœur, nous a permis de nous retrouver autour de certaines valeurs.

La liste de ce qui va mal est certes aussi longue mais la dynamique est du côté du positif, il ne faut pas ignorer le possible. Et si ça repartait…

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire

 
 
 
 
 
 

1 Commentaire

Il ne faudrait pas que cette perspective d’un mieux nous ramène à nos errements. Les comptes sont toujours au rouge vif.

Par Ed, le 10 mars, 2015