RSS Facebook Twitter
la poule aux oeufs d'or
 

L’hydroélectrique : la poule aux œufs d’or

L’énergie hydroélectrique est exploitée principalement par des centrales au fil de l’eau placée sur des rivières et en zone montagne ou l’eau est stockée dans des barrages en altitude.
L’hydroélectricité présente plusieurs caractéristiques importantes :
– C’est une source d’énergie renouvelable, elle n’est pas productrice de gaz à effet de serre, ni autre polluants
– C’est une source d’énergie nationale quasiment à 100 %, contrairement au photovoltaïque qui est équipé de matériel chinois.
Sa capacité à moduler rapidement la puissance, les soirs d’hivers froids, vers 20 heures, quand la France a besoin de s’éclairer, de se chauffer, de cuisiner, permet de faire face à ce pic de consommation.

Seul inconvénient: les capacités de production de nos rivières et de nos torrents ont été bien exploitées et les possibilités d’augmenter la production sont faibles.

C’est le travail très dur, des années 30 aux années 70 principalement, de deux générations d’ouvriers et d’ingénieurs et qui ont percé les montagnes de nombreux tunnels pour capter les torrents et les conduire vers des retenues,

tunnel

construire les barrages, (photo ci-dessous, le matériel est monté à dos de mulet)

chantier barrages

installer les conduites forcées pour amener l’eau dans les turbines.
Ce qui est vraiment particulier dans cette œuvre, c’est sa durabilité : les tunnels et barrages auront des durées de vies bien supérieure au siècle, Les installations aussi, exemple: les conduites forcées d’Aston dans l’Ariège son remplacées actuellement après soixante dix ans de service.

turbine
Aujourd’hui, cette énergie propre ne coûte quasiment rien, pas de ressource, très peu de maintenance, très peu de main d’œuvre, c’est aussi la plus qualitative par sa capacité à être stockée et mise en fonctionnement en quelques secondes. L’énergie qui a la plus grande valeur est celle qui ne coûte rien : le rêve de commerçant devenu réalité. Tout est bénéf.
La question : qui pour s’occuper de cette poule aux œufs d’or ?

A suivre.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire